Le dépouillement du conquérant

Le dépouillement de soi-même commence à l’instant où l’on décide de se débarrasser de ce qui est de nous afin de prendre ce qui est de Dieu. C’est un mystère qui s’est répété plusieurs fois dans la Bible. L’acte de dépouillement de soi-même annonce toujours une gloire imminente ! (…)

Selon mes analyses et recherches, la nécessité du dépouillement du caractère par exemple est un fait qui concernerait la quasi-totalité des conquérant(e)s. Avec du recul, je me suis aperçu que plusieurs n’atteignent jamais l’accomplissement de la volonté de Dieu pour leur destinée parce qu’ils ne veulent pas se dépouiller de leurs caractères. 

Rappelez-vous que l’âme est essentielle à Dieu. Or le caractère traduit explicitement la nature de chaque âme. Là,  demeure un travail considérable à faire. Lisez et relisez encore les écritures. Si vous remarquez une différence entre ce que vous êtes et ce qu’enseigne les saintes écritures, notez alors en cette différence le dépouillement qu’il vous faut amorcer dans votre vie. 

Pour d’autres, il faudra qu’ils se dépouillent de toute forme de paresse et d’oisiveté et pour d’autres encore il leur faudra abandonner des pratiques charnelles. Pour parvenir au parfait et sincère dépouillement, laissez le Saint-Esprit vous aider. Soumettez-vous à lui et ne gardez rien pour vous. Dites-lui tout car il peut tout. Faites-lui confiance et il vous affermira.

Pour finir, j’aimerais attirer votre attention sur une chose importante. Sachez que tant que le vieil homme vit encore, la nouvelle nature ne peut subsister. Débarrassez-vous de votre vieil homme, de sa nature et des œuvres.

Humiliez-vous !

J’aime tellement quand la Bible nous enseigne sur l’humilité selon le Proverbes 15 : 33, en nous révélant que l’humilité précède la gloire. 

Dieu nous prépare à la gloire en nous faisant passer par des tests où nous devrions nous humilier. Certaines de ses épreuves demanderont une humilité en intimité avec Dieu, d’autres exigeront de nous une humilité devant les hommes et d’autres, une humilité totale face aux hommes. J’ai connu bon nombre de ministres de Dieu qui ont réellement l’appel de Dieu sur leurs vies mais qui n’ont jamais pu réaliser la pensée de Dieu les concernant, par manque d’humilité. J’ai également connu des personnes humbles d’esprit que Dieu a véritablement établi.

Jésus est un parfait modèle de cet exemple. Les écrits nous enseignent ceci : « … et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix ; C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom » Philippiens 2 : 8 – 9.

Avez-vous lu ce que je viens de lire ? Si Dieu a souverainement élevé Jésus, c’est entre autres parce que Jésus s’est humilié lui-même. Jésus n’a donc pas été élevé à cause des multiples merveilles qu’il a réalisées. Il n’a pas été élevé à cause des différentes guérisons ayant été faites par ses mains, mais à cause de son humilité. Surprenant n’est-ce pas ? 

L’étape de l’humilité qui conduit au renoncement de soi-même est très importante car Dieu n’attend pas que vous priiez ou que vous jeûniez, mais il veut du concret ! Humiliez-vous ! Car si votre humilité est sincère, véritable sera votre gloire.

Extrait du livre “dans l’âme d’un conquérant”